Informations pratiques

  • Nom des enseignants : Serge Dewel (INALCO), Alain Gascon (Université Paris VIII)
  • Type : Cours en ligne (accès personnalisé moyennant un mot de passe + replay)
  • Disciplines : Histoire, culture, patrimoine et géopolitique
  • Volume : 8 heures (4 séances de 2 heures)
  • Horaire : Vendredi 18h-20h
  • Calendrier :
    • Mai 2021 : 28
    • Juin 2021 : 4, 11, 18
  • Coût : 50 euros
  • Inscription : contact@institutchretiensdorient.com
  • Cette formation permet aux étudiants de l’Institut chrétiens d’Orient de valider des crédits équivalents au tiers d’un cours.

Argumentaire

Avec les événements dramatique actuels qui la traversent, l’Éthiopie se trouve sur le devant de la scène. Elle nous rappelle qu’elle est, en plus de son magnifique patrimoine religieux à caractère unique, une nation traversée par des problématiques aussi riches que variées. Sur une superficie de plus d’un million de km2, les 108 millions d’Éthiopiens constituent une mosaïque d’ethnies parlant 175 langues qui appartiennent à différentes familles hamitiques, couchitiques, omotiques, nilotiques. Les anciens Égyptiens appelaient cette contrée « Habachat », d’où Abyssinie, et les Grecs de l’antiquité la nommaient Éthiopie ou « Visage bronzé ». L’aspect multiculturel de ce pays mêle rites et usages chrétiens, animistes, judaïques et islamiques.

Étant située entre les 5e et 17e degrés de latitude Nord, l’Éthiopie est le château d’eau naturel de l’Afrique de l’Est. D’où des tensions avec le Soudan et l’Égypte pour la répartition des eaux du Nil. C’est aussi un des berceaux de l’humanité ; Yves Coppens y découvrit en 1974 Lucy, notre ancêtre commune, dont les restes fossilisés sont exposés au Musée archéologique d’Addis Abeba.

Terre antique où les chrétiens représentent 50 % de la population, l’Éthiopie a développé une forme de christianisme très marquée par le judaïsme, et a rencontré très tôt l’islam. Après avoir été longtemps dirigé par des Amharas, un groupe ethno-linguistique, le pays a élu un président tigréen Meles Zenawi à la tête de l’État en 1991. Il s’en est suivi une période d’instabilité politique. En 2018, c’est un Oromo, Abiy Ahmed qui devient Premier Ministre. Il reçoit le Prix Nobel de la Paix 2019 pour la cessation de la guerre avec l’Érythrée. Mais la situation sécuritaire s’est aggravée avec la montée de tensions régionales, notamment la répression du mouvement indépendantiste tigréen.

Cette session a comme objectif de mettre en lumière l’histoire de l’Éthiopie, sa particularité religieuse, sa diversité ethnique, linguistique et tribale, ainsi que les problématiques politiques et géopolitique qui la traversent.

Plan du cours

Séance 1 : Éthiopie, 20 siècles de construction nationale, les grandes époques et les piliers de la culture éthiopienne (Serge Dewel)
Séance 2 : L’Église éthiopienne : histoire de l’Institution, doctrine et culture religieuses (Serge Dewel)
Séance 3 : L’Éthiopie aujourd’hui entre unité et diversité (Alain Gascon)
Séance 4 : L’Éthiopie, une construction multiculturelle et multiconfessionnelle (Serge Dewel)

Propositions d’ouvrages à consulter

  • ANFRAY François, Les Anciens Éthiopiens, Paris A.Colin 1990
  • BOSSOLASCO Gérard, L’Éthiopie des Voyageurs, Paris L’Harmattan 2008
  • CONSTANTIN François, dir, Les voies de l’islam en Afrique orientale, CNRS Karthala 1988
  • DERCOURT Jean, Antoine d’Abbadie, de l’Abyssinie au Pays baque,  Biarritz Atlantica 2010
  • DORESSE Jean, Histoire de l’Éthiopie, Paris, Que Sais-Je, PUF, 1970.
  • LEWIS J.M., Nationalism and Self-detremination in the Horn of Africa, London Ithaca Press, 1983,
  • MALAPARTE Curzio, Voyage en Éthiopie (1939), Paris, Arléa 2020.
  • SAGAZAN Benoît et 7 auteurs, Fascinante Éthiopie juive et chrétienne, Le Monde de la Bible N. 235, décembre 2020.